Ecookim

Ecookim

  • union de 23 coopératives qui joignent leurs forces pour exporter elles-mêmes de Côte d’Ivoire leur cacao et leurs noix de cajou
  • soutient 11 000 adhérents pour des techniques d’agriculture durable, une gestion professionnelle et des investissements sociaux
  • partenaire d’Oxfam dans la lutte des producteurs de cacao pour obtenir un revenu vivable
« Le secteur du cacao ne peut devenir durable que si les producteurs frappent du poing sur la table, en étant forts ensemble. Chacun doit pouvoir s’élever dans la chaîne de production et ECOOKIM veut être un modèle d’organisation qui montre au secteur que c’est possible. »

— Ecookim, Côte d'Ivoire

Chocolat Fairtrade, revenu vivable inclus

Une poignée de grands acteurs font la pluie et le beau temps dans le commerce international du cacao et du chocolat. Mais, à ce jour, les petits producteurs n’ont toujours pas de revenus leur permettant de vivre (info en néerlandais).

Oxfam travaille à des solutions durables pour remédier à cette situation. L’association a pour cela trouvé un partenaire fiable du nom d’ECOOKIM (Entreprise Co-opérative Kimbè) en Côte d’Ivoire. C’est ainsi qu’est né le projet ‘Bite to Fight’ :

S’attaquer ensemble aux problèmes du secteur du cacao

ECOOKIM veut inverser cette spirale négative et croit pour cela à la force de la coopération. ECOOKIM regroupe 23 coopératives, soutient activement leurs membres et exporte leur cacao Fairtrade pour un bon prix.

  • Les producteurs peuvent mettre ensemble sur le marché une grande quantité de cacao. De ce fait, les entreprises avec qui ils négocient les prennent désormais au sérieux.
  • ECOOKIM, qui apporte un soutien très ciblé à ses adhérents, a pour cela collecté des données très détaillées sur les producteurs, ainsi que des plans et d’autres informations. Les cultivateurs de cacao peuvent s’adresser à ECOOKIM pour différents types de soutien. Aussi bien en termes de production, d’investissement social (écoles, pompes à eau, émancipation des femmes…) que d’environnement (conversion vers le bio, protection des forêts).

Un exemple qui inspire

ECOOKIM est encore pour le moment un cas unique en Côte d’Ivoire. On ne voit nulle part ailleurs des coopératives collaborer de manière si intensive. Au contraire, les grands acteurs du secteur s’efforcent de diviser les petits producteurs pour pouvoir garder des prix bas.

Cette réalisation unique d’ECOOKIM attire vers elle d’autres coopératives désireuses d’adhérer. Et l’organisation inspire de nouvelles coopérations. Qui essayent à leur tour d’unir leurs forces et d’exporter le cacao ensemble. Une nouvelle pleine d’espoir !

Ecookim & Oxfam

  • ECOOKIM fournit le cacao pour tout notre chocolat Fairtrade de Côte d’Ivoire, et pour notre pâte au chocolat, depuis 2016. Nous leur achetons également les noix de cajou.
  • Canaan, une petite coopération adhérente d’ECOOKIM, occupe une place centrale dans le projet Bite to Fight d’Oxfam (info en néerlandais). C’est ainsi que nous pouvons combler le fossé vers un revenu permettant de vivre. Pour son cacao, cette coopérative reçoit une prime supplémentaire flexible de la part d’Oxfam, en plus de la prime et du prix minimum Elle peut ainsi investir dans des projets d’avenir durables. Comme par exemple l’enseignement, le développement d’autres sources de revenus et les techniques d’agriculture durable.

En ce moment, nous vendons 11 produits de ce partenaire :

11 résultats affichés