Koopmanskloof

Koopmanskloof

  • a lancé en 2005 le tout premier vin certifié Fairtrade
  • tous les producteurs sont copropriétaires des vignes et des chais, situés en Afrique du Sud
  • fournit depuis 2008 à Oxfam des vins offrant un rapport qualité-prix parfait
« Depuis que nous mettons nous-mêmes notre vin en bouteille, une partie de nos bénéfices va à un fonds pour les travailleurs et les propriétaires. Nous l’utilisons pour améliorer leurs maisons et permettre à leurs enfants d’étudier. »

— Rydal Jeftha, manager de Koopmanskloof

Des vins sud-africains de qualité primés

Les vignobles de Koopmanskloof se situent à proximité de Stellenbosch, une des plus importantes régions viticoles d’Afrique du Sud. Le vin Fairtrade de ce partenaire d’Oxfam répond avec brio aux attentes exigeantes. Ces dernières années, l’organisation a récolté des nominations et des prix lors de concours viticoles nationaux et internationaux.

“Nous trouvons essentiel de fournir de la qualité (info en néerlandais). Tout comme la manière dont notre vin est élevé. Nous n’utilisons pas de machines pour tailler nos vignes, et nous vendangeons à la main”, précise Rydal Jeftha, manager de Koopmanskloof.

Les raisins utilisés pour les vins Koopmanskloof proviennent de six vignobles qui portent des noms hauts en couleur, comme Vredehoek et Houdenmond. L’ensemble représente 457 hectares. Une petite moitié est cultivée en raisin noir, le reste en blanc.

Koopmanskloof transforme ses récoltes dans ses propres chais et se charge aussi de la mise en bouteille. En bref, cette entreprise Fairtrade assure tout le processus de production de son vin, ce qui lui permet de faire davantage de bénéfices. Ceci profite directement à tous ses collaborateurs.

Le vin Fairtrade d’Afrique du Sud, une première mondiale

Rydal Jeftha, manager de Koopmanskloof, a lancé le premier vin certifié Fairtrade au monde. Et le label a été décerné à Koopmanskloof non par un, mais par deux organismes certificateurs externes, FLOCERT et IMO Fair For Life.

En véritable pionnier du Fair trade, Rydal entend continuer à développer Koopmanskloof. L’organisation se voit comme un modèle de développement durable dans l’industrie sud-africaine du vin.

Tous les collaborateurs fixes sont copropriétaires de cette entreprise viticole moderne. Koopmanskloof défend aussi les valeurs du ‘black economic empowerment’. Chaque année, l’entreprise distribue des dividendes, qui constituent un revenu supplémentaire pour ses collaborateurs.

Durabilité à tous les niveaux

À côté du Fair trade, Koopmanskloof s’engage pour la durabilité au sens le plus large.

  • Avec six écluses et réservoirs sur ses terres, Koopmanskloof assure sa propre fourniture d’eau.
  • Le domaine comprend 98 ha de réserve naturelle, avec un ‘fynbos’ que Koopmanskloof protège activement.
  • Koopmanskloof est un employeur important dans une région où le chômage est énorme.

Koopmanskloof & Oxfam

  • Le Fairtrade Premium Committee de Koopmanskloof gère la prime Fair Trade payée par Oxfam à l’entreprise. Des représentants des ouvriers siègent dans ce comité. Ce dernier finance la garde des enfants, l’amélioration des logements des producteurs, un plan d’assurance mutuelle et des bourses d’études pour les enfants des collaborateurs.
  • Depuis le début de cette collaboration, en 2008, Oxfam achète toujours plus de vins Fairtrade à Koopmanskloof.
  • “Koopmanskloof et Oxfam ont les mêmes objectifs. C’est pourquoi nous apprécions tant de travailler ensemble. Les gens qui veulent consommer de manière éthique trouvent chez nous un produit qu’ils peuvent acheter le cœur tranquille,” conclut Rydal.

En ce moment, nous vendons 5 produits de ce partenaire :

5 résultats affichés