Coagrosol

Coagrosol

  • coopérative de cultivateurs fruitiers au Brésil
  • aide les producteurs à obtenir un meilleur prix pour leurs oranges et autres fruits
  • fournit du concentré d’orange et de mangue pour les jus de fruits Oxfam
« Quand vous êtes simple cultivateur, il est difficile de tenir le coup face à l’industrie. À chaque récolte, vous devez renégocier. Vous n’êtes jamais sûr d’arriver à vendre toutes vos oranges. Grâce à Coagrosol, nous sommes dans une meilleure position pour négocier. Sans oublier, qu’ils nous aident à trouver d’autres sources de revenus. Et ça commence à bien marcher ! »

— Carlos Novelli, Coagrosol

Des oranges au jus de fruits équitable

Dans l’état de São Paulo au Brésil, les fruiticulteurs de Coagrosol cultivent oranges, mangues bio, goyaves et citrons verts. Ils ont chacun environ 20 hectares de terrain, soit plus ou moins 14 terrains de football. Dans un secteur où règnent la monoculture industrielle et les grosses entreprises de transformation, c’est peanuts. C’est pourquoi, depuis 2000, ces cultivateurs ont décidé de s’associer pour commercialiser leurs fruits et leurs jus Fairetrade.

Jusqu’à récemment, les agriculteurs devaient faire appel à de grandes usines pour transformer leurs fruits. Mais depuis fin 2019, ils sont également indépendants à ce niveau. À quelques kilomètres de leur bureau à Itàpolis, ils ont fait construire leur propre usine.

“Désormais, ce sont nous, les cultivateurs, qui produisons nous-même notre jus d’orange frais et notre concentré d’orange, de mangue et de goyave. Prêt à exporter dans le monde entier, en grande partie aux conditions Fairtrade”, se réjouit Carlos Novelli de Coagrosol. “C’est une étape très importante pour l’autonomisation de notre production de fruits et la consolidation de notre coopérative.”

Coagrosol a financé ses nouvelles installations pour un quart grâce à la prime équitable (info en néerlandais). La coopérative a aussi investi beaucoup de ses propres ressources. Elle a également reçu des subventions du gouvernement brésilien.

“Même les produits dérivés de la production de jus, nous pouvons les commercialiser nous-même, maintenant” poursuit Carlos. “Comme les écorces d’orange séchées et les huiles essentielles, qui forment un revenu supplémentaire pour les cultivateurs.”

Sans oublier que grâce à cette usine, la coopérative a créé une centaine d’emplois.

Loin du joug de l’industrie

Coagrosol a une vision claire et réaliste de l’avenir. Aider les cultivateurs à être moins dépendants des puissants industriels qui ont la mainmise sur le commerce de l’orange au Brésil. C’était l’objectif depuis les premiers jours de la coopérative. Et c’est ce qui les a décidés à s’investir pleinement dans le commerce équitable.

Cela représente aussi beaucoup pour les membres et les salariés :

  • Coagrosol met en place des projets sociaux et éducatifs pour les agriculteurs et leur donne les moyens d’échanger leurs connaissances.
  • La coopérative aide les producteurs à gagner plus. En cultivant des mangues, des goyaves, des citrons verts et des mandarines en plus des oranges, ils ne voient pas leurs revenus partir en fumée en cas de souci avec la récolte d’oranges.
  • Après une étude approfondie et des investissements encore plus conséquents, Coagrosol a ouvert sa propre usine de transformation au Brésil. C’est aussi une façon de redonner plus à la communauté.
  • Les collaborateurs de la coopérative, en particulier les cueilleurs de fruits, bénéficient en outre de conditions de travail équitables: en plus d’un salaire décent, ils reçoivent des vêtements de protection, des chaussures, des paniers-repas et de l’eau potable de qualité.

Le football, moteur de développement

En 2018, Coagrosol a lancé un projet de solidarité original. Dans un quartier défavorisé d’Itàpolis, la coopérative a mis sur pied un club de football pour les jeunes, baptisé ‘Jardim 2000’.

“C’est un ancien joueur professionnel qui donne corps au projet. Coagrosol fournit les maillots et les ballons et offre des jus de fruits gratuits aux joueurs et au public. Le football éloigne les jeunes de la rue et de la drogue. Avec Jardim 2000, nous montrons à ces jeunes qu’il est possible de croire en ses rêves”, raconte Antonio Sgarbi, président de la coopérative Coagrosol.

Coagrosol & Oxfam

  • Depuis 2003, Coagrosol fournit tous les concentrés de mangue et une grande partie des concentrés d’orange pour les jus de fruits d’Oxfam Fair Trade.
  • Le jus de la coopérative est de top qualité. De plus, les oranges de la région de Sao Paulo ont un goût particulièrement sucré. Récolte après récolte, cela nous permet de produire des jus de fruits avec un goût constant.
  • La coopérative est suffisamment développée pour produire d’assez grandes quantités et répondre à la demande d’Oxfam.

En ce moment, nous vendons 4 produits de ce partenaire :

4 résultats affichés